Liens

Liens avec les autres organismes dont le mandat est axé sur le milieu marin ou arctique et qui prennent des mesures ou entreprennent des travaux intéressants pour le CMMN et permettent d’accéder à d’inestimables ressources marines :

 

  • Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) est l'organisme national qui représente, protège et fair valoir les droits et intérêtes des Inuits au Canada. https://itk.ca/

 

  • Conseil national de recherches – Canada – Programme Arctique : Principale organisation de recherche du pays, le Conseil national de recherches- Canada, soutient l'innovation industrielle, l'avancement des connaissances, le développement technologique et la réalisation de mandats du gouvernement. Le programme Arctique développe des technologies qui faciliteront un aménagement du Nord durable et peu dommageable pour l'environnement, tout en rehaussant la qualité de vie des habitants grâce à des infrastructures plus fiables et adéquates. www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/solutions/collaboration/arctique.html

 

  • Clear Seas Centre for Responsible Marine Shipping : Le Clear Seas Centre for Responsible Marine Shipping est un centre de recherche indépendant encourageant la navigation maritime sécuritaire et durable au Canada. http://clearseas.org/

 

  • Association of Arctic Expedition Cruise Operators (AECO) : Fondée en 2003, l’AECO représente les préoccupations et les points de vue des opérateurs de croisières arctiques. L’AECO s’engage à gérer un tourisme responsable, convivial et sécuritaire au niveau de l’environnement et cherche à imposer les plus hautes normes possibles d’exploitation. Rendez-vous sur le site Web de l’AECO pour examiner les directives aux visiteurs de l’Arctique ainsi que les lignes directrices en matière de biodiversité et de ressources fauniques et enfin les directives opérationnelles pour l’industrie des croisières touristiques. www.aeco.no  

 

  • Hudson Bay Consortium : En partenariat avec le Nunavut Hudson Bay Inter-Agency Working group (NTK) et la Société des Eiders de l’Arctique (SEA-AES), la Hudson Bay Inland Sea Initiative ( HBISI) mène désormais la charge pour encourager la participation des gouvernements et des intervenants ainsi que pour établir un consortium intergouvernemental de recherche et de gouvernance environnementale à la Baie d’Hudson, à savoir : Le Hudson Bay Consortium (HBC) www.hudsonbayconsortium.com/  

 

  • Consortium de formation des pêcheurs du Nunavut (CFPN) : une organisation à but non lucratif créée en 2005 pour offrir des possibilités de formation aux bénéficiaires du Nunavut désirant poursuivre une carrière dans l’industrie de la pêche. www.nftconsortium.org    

 

  • Programme communautaire de surveillance aquatique du Nunavut (N-CAMP) : Sous l’égide de la Direction des pêches et chasse au phoque du ministère de l’Environnement du gouvernement surveillance aquatique du Nunavut, le programme N-CAMP est actuellement en voie de développement pour former les Nunavummiut en techniques de base pour la pêche et la surveillance aquatique. Basés sur d’autres protocoles canadiens de surveillance aquatique, les modules agréés de formation sont adaptés aux conditions de l’Arctique et intègrent dans leur contenu et leur prestation les principes Qaujimajatuqangit inuits. www.ncamp.ca    

 

  • Institut de recherche du Nunavut (NRI): Votre porte d’entrée dans la recherche scientifique au Nunavut, l’Institut de recherche du Nunavut autorise et coordonne la recherche scientifique, tel que requis par la Loi sur les scientifiques du Nunavut. Le NRI agit comme centre d’échange quant aux informations sur les recherches, offrant du mentorat, de l’assistance et du soutien aux scientistes œuvrant sur tout le territoire. Tout en se concentrant sur la recherche de partenariats visant à traiter les besoins et préoccupations des Nunavummiut, le NRI veille à ce que les résidents soient consultés et participent aux recherches. Consultez le site du NRI afin d’accéder au recueil des recherches autorisées au Nunavut depuis la création du territoire en 1996. www.nri.nu.ca  

 

  • Nunavut Tourisme : Une association de membres sans but lucratif, la Nunavut Tourisme encourage le développement du tourisme en fournissant de l’expertise et des connaissances spécialisées dans cinq secteurs capitaux : le marketing, la recherche, l’industrie et les services aux visiteurs. Une carte interactive avec données contextuelles sur les activités touristiques disponibles dans les zones marines du Nunavut, est affichée sur le site Web de Nunavut Tourisme. www.nunavuttourism.com  

 

  • Océans Nord Canada : Dirigé par Pew Charitable Trusts en partenariat avec Canards illimités Canada, Océans Nord Canada fait la promotion de la conservation à base scientifique et communautaire des eaux canadiennes dans l’Arctique et veille au mieux-être des Autochtones qui habitent l’Arctique et qui dépendent des richesses naturelles de la région. Consultez le site Web d’Océans Nord Canada pour vous familiariser davantage sur ses travaux avec les résidents de l’arctique canadien visant à faire avancer des politiques à base scientifique qui s’harmonisent avec les revendications territoriales autochtones et les pratiques traditionnelles de la pêche commerciale durable, de l’exploration pétrolière au large écoresponsable, de normes responsables en matière de déversements d’hydrocarbures et de règles appropriées en matière de sécurité de la navigation dans l’Arctique.www.pewtrusts.org/en/projects/oceans-north-canada  

 

  • Savoir polaire Canada (POLAIRE) : Savoir polaire Canada (POLAIRE) est à la fine pointe des questions arctiques, et elle renforce la position du Canada sur le plan international en tant que chef de file à l'égard des sciences et de la technologie polaires. POLAIRE fait la promotion du développement et la diffusion des connaissances des autres régions circumpolaires, y compris l'Antarctique. La station, appelée la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique (SCREA), sera une plate-forme de classe mondiale pour la recherche scientifique et technologique à Cambridge Bay (Nunavut). Consultez le site Web de POLAIRE et familiarisez-vous avec la SCREA et accédez aux rapports sur l’état du savoir polaire au Canada et sur l’état de la surveillance environnementale dans le Nord du Canada. www.canada.ca/en/polar-knowledge.html  

 

  • Protection of the Artic Marine Environment (PAME) : Une activité économique accrue et d’importants changements dus aux processus climatiques se traduisent par une intensification de l’utilisation, des possibilités et des menaces sur les milieux marins et côtiers de l’Arctique. Devant de tels changements, une approche plus intégrée s’impose pour relever les défis actuels et émergents que posent les environnements marins et côtiers de l’Arctique. Créé comme groupe de travail du Conseil de l’Arctique, PAME traite des politiques et des mesures de prévention et de maîtrise de la pollution ordinaire et ce, dans le cadre de la protection de l’environnement marin de l’Arctique contre les activités terrestres et marines. Cela inclut des directives et programmes concertés pour compléter les accords juridiques existants. www.pame.is