PARTENAIRES INUITES ET GOUVERNEMENTAUX
Pendant la réalisation de son mandat, le Conseil du milieu marin du Nunavut continuera à s’appuyer sur d’étroits partenariats, conclus par ses membres avec d’autres organes dont les rôles et responsabilités visent les zones marines de l’Arctique. L’une des pierres angulaires de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut (ARTN) est le système de cogestion des ressources. Il permet aux organismes gouvernementaux (CGRFN, CAN, CNER et OEN) de s’efforcer de travailler conjointement pour effectuer ou commanditer des recherches, fournir des renseignements, conseils, recommandations et autorisations. Depuis les deux dernières décennies, le développement de tels partenariats a catalysé le succès individuel de chacun des membres du CMMN et nul doute qu’il s’avèrera crucial pour les travaux du CMMN.
Les principaux partenaires gouvernementaux

Le ministère de l’Environnement du gouvernement du Nunavut (MDE):
Responsable de la protection de l’environnement du Nunavut et de l’utilisation durable de ses ressources naturelles.  Le MDE a pour mandat la gestion des mammifères terrestres, incluant les ours polaires, les caribous et les bœufs musqués.  Il développe et maintient des parcs territoriaux et des aires de conservations.  Il est légalement responsable, entre autres, de la Loi sur la faune et la flore du Nunavut.

www.gov.nu.ca/environment

 

Pêches et Océans Canada, gouvernement du Canada (MPO): 
Gère les ressources halieutiques et les stocks de mammifères marins, protège leur habitat aquatique, effectue des recherches et recueille des informations pour protéger et conserver les environnements marins et d’eau douce et leurs ressources. 

www.dfo-mpo.gc.ca

 

Le Service canadien de la faune, gouvernement du Canada (SCF):  
Traite les questions fauniques relevant de la compétence fédérale, incluant la protection et la gestion des oiseaux migrateurs, les habitats ayant une importance nationale et les espèces en péril.  Le SCF effectue en outre plusieurs recherches dans de nombreux secteurs de la biologie faunique.  De plus, l’Agence Parcs Canada d’Environnement Canada surveille les parcs nationaux du Nunavut :  Auyuittuq, Sirmilik et Quttinirpaaq.

www.ec.gc.ca

 

Affaires autochtones et du Nord Canada, gouvernement du Canada (AANC):
Administre les droits miniers et les activités d’utilisation des terres de plus de 80 pour cent des terres du Nunavut pour lesquelles les droits superficiaires et les droits tréfonciers de surface sont détenus par la Couronne du Chef du canada. AANC dirige le Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord tout en cherchant à protéger l’environnement nordique et à encourager le développement durable.

www.aadnc-aandc.gc.ca

 

Transport Canada (TC): 
Chargé de promouvoir un système de transport sûr et sécuritaire, efficace et respectueux de l’environnement.  Les services d’aéronefs, d’aviation civile, de sécurité et la sûreté maritimes, la sécurité ferroviaire, la sûreté routière, la sûreté et les  préparatifs d’urgence, le transport de marchandises dangereuses, la sûreté des transports ferroviaires et urbains s’inscrivent dans son programme d’activités sûres et sécuritaires.

www.www.tc.gc.ca

 

La Garde côtière canadienne (GCC):  
Possède et exploite la flotte civile du gouvernement fédéral et offre d’importants services maritimes aux Canadiens. En vertu de la Loi sur les océans, le ministre des pêches et des océans et   de la Garde côtière est responsable de fournir les systèmes et services d’aide à la navigation, des services de communication maritime et de gestion du trafic maritime, des services de brise-glace et de surveillance des glaces, des services d’entretien des chenaux, le volet maritime du programme fédéral de recherche et de sauvetage, l’intervention environnementale en milieu marin, des services de navigation aérienne et maritime aux autres ministères et organismes fédéraux.

www.ccg-gcc.gc.ca

 

Les principaux partenaires inuits

Nunavut Tunngavik Incorporated (NTI): 
Il représente les Inuits en vertu de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut. Ila pour mission d’encourager le bien-être économique, social et culturel des Inuits par le biais de l’application de l’ARTN.

www.tunngavik.com

 

Les trois (3) associations régionales inuites (ARI):
Représentent les Inuits vivant dans les 27 collectivités du Nunavut. Les présidents des trois ARI et du NTI composent le Comité de direction du Conseil d’administration du NTI.

Qikiqtani Inuit Association (www.qia.ca)
Kivalliq Inuit Association (www.kivalliqinuit.ca)
Kitikmeot Inuit Association (www.kitia.ca)

 

Les vingt-sept (27) organisations de chasseurs et trappeurs (OCT):
Représentent les chasseurs et les trappeurs inuits de chacune des collectivités du Nunavut. De concert avec le CGRFN et les organisations régionales de ressources fauniques (ORRF), les OCT surveillent, en vertu des dispositions de l’ARTN, l’exploitation faunique des Inuits. Des renseignements sur les OCT peuvent être obtenus en ligne sur le site du Nunavut Inuit Wildlife Secretariat.

www.niws.ca

 

Les trois organisations régionales de ressources fauniques (ORRF):
Le Qikiqtaaluk Wildlife Board, the Kivalliq Wildlife Board and the Kitikmeot Regional Wildlife Board – représentent les organisations de chasseurs et trappeurs de chacune des trois régions du Nunavut.  Elles aident les membres des OCT à contrôler les récoltes et à règlementer les pratiques et techniques d’exploitation des ressources fauniques. Des renseignements sur les ORRF peuvent être obtenus en ligne sur le site du Nunavut Inuit Wildlife Secretariat.

www.niws.ca